Roma locuta, causa finita

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunté au latin Roma locuta, causa finita

Locution-phrase [modifier le wikicode]

Roma locuta, causa finita \Prononciation ?\ invariable

  1. Rome a parlé, le débat est clos (utilisé pour clore un débat ou une discussion)
    • Les formules Magistère dixit (le Maître l'a dit) et Roma locuta, causa finita (Rome a parlé, la cause est entendue) tranchaient tous les débats, interdisaient le doute et la vérification. — (Guy Plana-Mora Le dit et le non-dit de la franc-maçonnerie, Éditions Publibook, 2016, p. 346)
    • Du célèbre Sermon 131, qu'Augustin a sans doute prononcé en septembre 417, on a tiré, plus tard, l'adage « Roma locuta-causa finita », dans le sens d'une reconnaissance unanime de l'autorité décisive du siège de Rome en matière doctrinale. — (Hubertus R. Drobner, « Augustin d'Hippone », chap. 5 de Les Pères de l'Église: Sept siècles de littérature chrétienne, traduit de l'allemand par Joseph Feisthauser, Éditions Desclée, 1999, p. 440)

Latin[modifier le wikicode]

Locution-phrase [modifier le wikicode]

Roma locuta, causa finita invariable

  1. Rome a parlé, le débat est clos (utilisé pour clore un débat ou une discussion)