accort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De l’italien accorto (« clairvoyant », « adroit »)[1].

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin accort
\a.kɔʁ\

accorts
\a.kɔʁ\
Féminin accorte
\a.kɔʁt\
accortes
\a.kɔʁt\

accort \a.kɔʁ\ masculin

  1. (Littéraire) Qui est avenant, qui agrée.
    • Un homme de village est tousjours mal accort. — (Jacques Du Lorens, Satires, 1869, livre I, satire 2)
    • Une servante accorte avait apporté le thé. — (Arthur Conan Doyle, Archives sur Sherlock Holmes, Le vampire du Sussex, traduit par Evelyn Colomb, 1956, Robert Laffont, page 189)
    • Rigott était une petite vieille accorte, un peu grasse, aux splendides bandeaux d'argent ; éternellement vêtue d'une robe de surah noir, copieusement blindée de passementeries anciennes. — (Jean Ray, Harry Dickson : Le Portrait de Mr Rigott, 1935)
    • A peine entré dans le commerce, c’est comme si une alarme retentissait dans l’esprit de l’accorte boulangère. Ses cervicales gyroscopiques se tournent alors vers nous et, avec un grand sourire, elle émet généralement une phrase du type : « Ohoho, je crois qu’il y a des enfants par ici ! Vous voulez une chouquette, les loulous ? » — (Nicolas Santolaria, Parentologie : la chouquette, cette pâtisserie qui nous garde en enfance, Le Monde. Mis en ligne le 24 janvier 2021)

Notes[modifier le wikicode]

S’emploie surtout au féminin.

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Larousse élémentaire illustré, dixième édition, 1915

Ancien occitan[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

accort \Prononciation ?\ masculin

  1. Accord, traité.

Références[modifier le wikicode]

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844