airée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : aireé, airee

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
airée airées
\ɛ.ʁe\

airée \ɛ.ʁe\ féminin

  1. (Agriculture) (Vieilli) Quantité de gerbes qu’on mettait en une fois sur l’aire de battage.
    • Six boeufs, conduits par un paysan armé d'un fouet à double lanière, foulent aux pieds une airée d'épis étalés. — (Maxime Du Camp, Le Nil: Égypte et Nubie, 1854)
    • Une airée de grain étant ainsi prête, les fléaux se mettent en branle suivant un rythme impeccable. On bat à deux, à trois ou à quatre temps, suivant le nombre de batteurs, ou parfois encore, un seul homme accomplit le travail. — (Georges Bouchard, Vieilles choses, vieilles gens)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Angevin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
airée airées
\Prononciation ?\

airée \Prononciation ?\ féminin

  1. (Agriculture) Blé étendu sur le sol, généralement dans l'aire, pour être battu.

Références[modifier le wikicode]

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, p. 191 à 562, p. 216 → [version en ligne]

Gallo[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
airée airées
\Prononciation ?\

airée \Prononciation ?\ féminin (graphie ABCD)

  1. (Agriculture) Airée, aire.
  2. (Agriculture) Fruits tombés, pommes tombées.

Références[modifier le wikicode]

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 p. ISBN 978-2906064645, p. 79