amphibolique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1370)[1] Emprunté au latin amphibolicus, lui-même issu du grec ancien ἀμφιβολητικός, amphibolikós (« ambigu »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
amphibolique amphiboliques
\ɑ̃.fi.bɔ.lik\

amphibolique \ɑ̃.fi.bɔ.lik\ masculin et féminin identiques

  1. (Philosophie) Ambigu, qui peut être interprété dans deux sens différents.
  2. (Biochimie) Qualifie un ensemble de réactions lorsqu’il présente à la fois une ou plusieurs réactions de catabolisme et une ou plusieurs réactions d’anabolisme.
    • Le cycle de l’acide citrique est donc amphibolique, dans la mesure où il intervient à la fois dans des voies cataboliques et dans des voies anaboliques. — (Donald Voet & Judith G. Voet, « Le cycle de l'acide citrique », chap. 21 de Biochimie, 3e édition, traduit par Lionel Domenjoud, Louvain-la-Neuve : De Boeck Supérieur, 2016, p. 789)
  3. (Minéralogie) Relatif aux amphiboles.
    • La rockallite […] constitue un accident, une enclave de couleur plus foncée à grains très fins comparables aux enclaves amphiboliques de nos granits, mais de composition différente. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  4. (En particulier) (Minéralogie) Qui contient des amphiboles.
    • Elle renferme , en couches subordonnées, non-seulement de la · syénite (comme les thonschiefer de transition du Cotentin), mais aussi, ce qui est très-remarquable, de la serpentine et un schiste amphibolique qui n'est pas du grünstein. — (Alexander von Humboldt, Essai géognostique sur le gisement des roches dans les deux hémisphères, Paris & Strasbourg : chez F. G. Levrault, 1826, p. 149)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]