interpréter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : interpreter

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin interpretor (« interpréter ») → voir interprète.

Verbe [modifier le wikicode]

interpréter \ɛ̃.tɛʁ.pʁe.te\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Désuet) Traduire d’une langue en une autre.
    • Les Septante ont interprété l’Ancien Testament.
  2. (En particulier) (en usage) Traduire à l’oral d’une langue vers une autre.
    • Cet ambassadeur fit à ce prince un discours qui fut interprété en français.
  3. Expliquer ce qu’il y a d’obscur et d’ambigu dans un écrit, dans une loi, dans un acte.
    • Les professeurs de l'Académie appréciaient particulièrement les œuvres parénétiques, qu'ils interprétaient devant leurs élèves selon la méthode psychagogique, ou bien en les traduisant et en les enseignant en néo-grec,[…]. — (Études byzantines et post-byzantines, sous la direction de Eugen Stănescu & Nicolae-Șerban Tanașoca, Editura Academiei Republicii Socialiste România, 1979, vol. 1, p. 128)
    • Suivant les positions qu'ils adoptent à l'égard de l'évolution politique de Thèbes et des cités béotiennes, les commentateurs de Ps-Xénophon interprètent son allusion à l'intervention athénienne en Béotie de façons très différentes. — (La Constitution d'Athènes attribuée à Xénophon, traduite et commentée par Claudine Leduc, Annales littéraires de l'Université de Besançon, 1976, p. 223)
    • (Législation) Interpréter une loi, en expliquer, en déterminer le sens par une loi supplémentaire.
  4. Expliquer, deviner, induire, conclure ou tirer d’une chose quelque indication, quelque présage, etc.
    • On a abusé des prophéties de deux manières : premièrement en publiant de fausses prophéties ; secondement, en interprétant les vraies à la légère, c'est-à-dire avec, une idée préconçue. C'est par ce dernier abus qu'on est arrivé à fausser les avertissements célestes, à les faire mentir et, par suite, à en dégouter tout le monde. — (Le Grand Coup, avec sa date probable, c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, probablement le 19-20 septembre 1896, par un prêtre du diocèse de Moulins, Vichy : à l'imprimerie de P. Vexenat, 1894)
    • Si j’interprète bien vos sentiments, voilà quel était votre projet.
    • Je ne sais comment interpréter leur silence. — Interpréter les songes. — Interpréter le vol des oiseaux.
  5. Prendre des paroles ou des actes de bonne ou en mauvaise part.
    • Il a fait, il a dit telle chose, je ne sais comment cela sera interprété.
  6. (Théâtre) Jouer, représenter.
    • Interpréter une pièce, un rôle.
  7. (Musique) Jouer ou chanter une œuvre musicale.
    • Il y avait un chanteur qui s'accompagnait d'un accordéon, un joueur de guitare et un mandoliniste le secondaient. Les airs que le trio interprétait étaient tantôt gais et entraînants, tantôt plus langoureux […]. — (Richard Dourdea, Une année très particulière, p.258, éd. Le Manuscrit, 2006)

Synonymes[modifier le wikicode]

en théâtre

en musique

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]