archiépiscopal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : archiepiscopal

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Composé de archi- et épiscopal ou du latin archiepiscopus et -al.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin archiépiscopal
\aʁ.ki.e.pis.kɔ.pal\
ou \aʁ.ʃi.e.pis.kɔ.pal\
archiépiscopaux
\aʁ.ki.e.pis.kɔ.po\
ou \aʁ.ʃi.e.pis.kɔ.po\
Féminin archiépiscopale
\aʁ.ki.e.pis.kɔ.pal\
ou \aʁ.ʃi.e.pis.kɔ.pal\
archiépiscopales
\aʁ.ki.e.pis.kɔ.pal\
ou \aʁ.ʃi.e.pis.kɔ.pal\

archiépiscopal \aʁ.ki.e.pis.kɔ.pal\ ou \aʁ.ʃi.e.pis.kɔ.pal\ masculin

  1. (Catholicisme) Relatif à l’archevêque et à l'archevêché.
    • Le prieuré est établi dans un hameau de la campagne sénonaise : Saint-Georges, dépendant de Villebougis, à 10 km à peine du siège archiépiscopal de Sens. — (Catherine Guyon, Les Écoliers du Christ: l'ordre canonial du Val des Écoliers, 1201-1539, Université de Saint-Étienne, 1998, page 108)
    • Mais, pour que ne périsse pas la mémoire à tant de titres recommandable des trois sièges archiépiscopaux , savoir, Arles, Narbonne et Vienne en Dauphiné, dont l'érection n'a pas lieu, nous ordonnons d'ajouter leurs noms titulaires à d'autres sièges archiépiscopaux , […]. — (Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil d’État, 1828, vol.24, p.162)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]