arctique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Arctique

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1338) Du latin arcticus, du grec ancien ἀρκτικός, arktikos (« relatif aux ours, relatif au pays des ours, septentrional »), de ἄρκτος, arktos (« ours »).
Les ours dont il est question sont probablement les constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse, nommées ainsi depuis l’Antiquité, et qui donnent la direction du nord [1].

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
arctique arctiques
\aʁk.tik\

arctique \aʁk.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Relatif aux régions polaires du nord.
    • On eût dit que toute la faune des contrées arctiques s’était fait représenter dans cette décoration par un échantillon de ses plus belles peaux. Le regard hésitait entre les fourrures de loups, d'ours gris, d'ours polaires, de loutres, de wolvérènes, de wisons, de castors, de rats musqués, d'hermines, de renards argentés. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Aucun site ne m'a paru avoir un caractère arctique aussi prononcé. Les cimes volcaniques étaient éblouissantes sous leur manteau de neige ; de blanches cascades bondissaient dans la mer du haut des roches abruptes ; une infinité de glaçons bleuâtres détachés des glaciers du Groenland flottaient à la surface des eaux, emportés par les courants polaires. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.63)
    • Le climat arctique n’est pas le même que le climat alpin malgré certaines analogies qui sont indiscutables (enneigement, courte période de végétation, température moyenne basse). (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 143)
  2. (Astronomie) (Rare) Boréal, proche du pôle nord céleste.
    • Le nouveau commandant, un digne officier de la marine marchande française, était debout sur la passerelle ; on avait dépassé la ligne ; les constellations arctiques avaient disparu peu à peu sous l’horizon, les constellations de l’antarctique surgissaient dans les profondeurs du ciel noir. (Lectures pour tous : revue universelle et populaire illustrée, Hachette, Édi-Monde, 1898)
    • M. Léopold Hugo adresse deux Notes portant pour titres : « Sur la syndromie arithmétique des deux constellations arctiques » et « Considérations sur l’axe de rotation dans l’espace. » (Comptes-rendus hebdomadaires des séances de l’Académie des sciences, tome 117, 1893, page 390)

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Hyperonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]