attrape-mouche

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de attrape et de mouche.

Nom commun [modifier le wikicode]

(orthographe traditionnelle)
Singulier Pluriel
attrape-mouche attrape-mouche
attrape-mouches
\a.tʁap.muʃ\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
attrape-mouche attrape-mouches
\a.tʁap.muʃ\

attrape-mouche \a.tʁap.muʃ\ masculin (orthographe traditionnelle) et (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Piège à mouches, typiquement constitué d’un ruban gluant, sucré et empoisonné.
    • D'abord, et surtout, c'était la salle à manger, avec en son milieu une longue table de chêne blond éclairée par une suspension de cuivre habillé d'un abat-jour en porcelaine surmonté d'une grosse boule colorée que l'on appelait « le monte-baisse ». Souvent, grand-mère y accrochait un attrape-mouche en ruban sur lequel elles venaient se coller. — (Claude Brahic, Emma, la fille des Cévennes, TDO Éditions, 2017, chap. 4-1)
    • Son regard coule un instant avec terreur sur le long ruban de glu d'un attrape-mouche, déroulé en copeau de bois sur les dalles. — (Jean de Boschère, L'obscur à Paris ; suivi de, Paris clair-obscur, Éd. de la Différence, 1991, p. 111)
    • Nous achetions aussi au « Caïffa » nos attrape-mouches. Les mouches étaient un véritable fléau dès que revenaient les beaux jours. Par dizaines, elles s'installaient dans la cuisine […]. — (Gérard Belloin, Nos rêves camarades, Éditions du Seuil, 1978)
    • Une maison boche vendait, il y a quelques années, des ficelles imprégnées d'une substance collante, comme les attrape-mouche bien connus ; mais l'enduit collant était mélangé à un produit phosphorescent. — (Le Progrès agricole et viticole, vol. 76, 1921, p. 13)
  2. (Botanique) Nom vulgaire de diverses plantes (par ex. Dionaea muscipula, Silene muscipula, Apocynum androsaemifolium) dont les feuilles ou les fleurs se plient, se ferment lorsqu’un insecte vient s’y poser.
    • Or, il résulte des expériences du physiologiste anglais que les contractions de la feuille de l’attrape-mouche donnent au galvanomètre les mêmes déviations que celles d'un muscle ordinaire. — (J.-L., « Variétés », dans la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie, n° 33 du 7 août 1874, Paris : éd. G. Masson, p. 534)
    • Une seule plante , en Europe, cause la mort des mouches, qui la touchent , c’est le Silene musapula, L. , ou attrape-mouche. Les tiges, enduites d’une matière visqueuse vers leur sommet, retiennent par les pattes les insectes imprudens qui la veulent parcourir. Ceux-ci meurent bientôt de faim. — (Histoire naturelle de Pline, traduction de Ajasson de Grandsagne, tome 15, Paris : chez C. L. F. Panckoucke, 1832, notes sur le Livre 24 , note n° 236, p. 227)
  3. (Ornithologie) Gobe-mouches.
    • Les genres aquatiques sont très-nombreux, […], c'est que les genres les plus abondans, sont ceux que nous ayons le plus enrichi : à celui du canard, anas, nous avons ajouté neuf nouvelles espèces; cinq à celui de pélican (pelicanus), & douze à celui des hirondelles de mer, ( procellaria ): de même parmi les oiseaux de terre, nous avons rassemblé sept nouveaux perroquets, six pigeons & huit attrape-mouches. — (M. Forster père, Observations faites, pendant le second voyage de M. Cook, dans l’hémisphère austral, et autour du monde, traduit de l'anglais, tome 5, Paris : Hôtel de Thou, 1778, p. 177)

Variantes[modifier le wikicode]

Notes[modifier le wikicode]

Dans l'orthographe traditionnelle, le pluriel de attrape-mouche est attrape-mouche et le pluriel du singulier alternatif, attrape-mouches, est attrape-mouches.

Ces deux formes du singulier étaient donc invariables, ce qui n'est plus le cas. En effet, dans l'orthographe "simplifiée" "de 1990" , le singulier est attrape-mouche et le pluriel attrape-mouches.

On peut donc mettre un -s final à attrape-mouche au singulier et / ou au pluriel, indifféremment.

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]