avoir le seum

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Faut-il garder ou pas ? La conservation ou non de cette page est discutée, vous êtes invités à donner votre avis sur la page dédiée.

N’hésitez pas à modifier cette page, mais n’enlevez pas ce bandeau avant la fin de la discussion.

Étymologie[modifier]

(XXIe siècle) Viendrait du mot arabe sèmm qui signifie venin. [1] → voir avoir et seum

Locution verbale[modifier]

avoir le seum \a.vwaʁ.lə.sœm\ (se conjugue, voir la conjugaison de avoir)

  1. (Argot) Être en colère, frustré ou dégoûté.
    • Avoir le seum, comme ils disent, les mômes. Être grave vénère, même. Nique sa race. (Rachid Ben Bella, Sylvain Érambert & Riadh Lakhéchene, Nous... La Cité, Zones, 2012)
    • Étienne Lantier fait pas les choses à moitié en fait il a le seum pasqu'il s'est fait tèj' de sa teboi pasqu'il a péta son boss pasque son boss lui manquait trop de respect et ça c'est pas correct sérieux donc il a le seum il fait nuit […]. (Quentin Leclerc & ‎Michel Pimpant, Les Boloss des belles lettres: La littérature pour tous les waloufs, J'ai Lu, 2013)
    • Ce jour-là, on avait tous le seum. Quand un voyou se fait péter, on a le seum seulement parce qu'un pote s'est fait prendre. Mais quand un pacifiste se fait embarquer, le plat de l'injustice est servi par les poulets. (Collectif, Les Gars de Villiers, présenté par Pascale Egré, Ginkgo Éditeur, 2012)
    • Je me serais attendue à ce qu'au moins les femmes dans l'assemblée soient avec moi, mais même pas. Inutile de vous dire que, sur le coup, j’avais grave le seum. Osez me dire que vous ne trouvez pas ça révoltant : […]. (G.M. Giudicelli, Le premier homme sur Mars sera une blonde, StoryLab Éditions, 2015, épisode 3)
    • Les jeunes Français parlent un mélange de français, de verlan, d’arabe, de tzigane, d’anglais, de vieil argot et d'expressions inventées. « J’ai le seum » tiré de l'arabe, veut dire « Je suis en colère ». (Isabel Rivero Vila, L’interculturel à travers le multimédia dans l’enseignement du français langue étrangère, Ediciones Universidad de Salamanca, 2014, p.370)

Traductions[modifier]

Références[modifier]