avoir les portugaises ensablées

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De portugaise, variété d’huitre qui, par sa ressemblance avec l’oreille humaine, désigne cet organe en argot. Par plaisanterie, les oreilles bouchées sont devenues par la suite des portugaises ensablées. Cette expression aurait été utilisée pour la première fois à l’écrit en 1953 par Albert Simonin dans son roman Touchez pas au grisbi ! [1]

Locution verbale [modifier le wikicode]

avoir les portugaises ensablées \a.vwaʁ le pɔʁ.ty.ɡɛz ɑ̃.sa.ble\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Figuré) (Argot) (Par plaisanterie) Être malentendant ou complétement sourd.
    • Alors notre entraîneur entrait en scène et expliquait à l’homme en noir que Dédé avait les portugaises ensablées de naissance et qu'il n’avait pas dû entendre le coup de sifflet. — (Serge Simon, On n'est pas là pour être ici, Éditions L'Équipe, 2006)
    • Alors, p’tit cul, t’as les portugaises ensablées ? T’as une couille dans l'oreille ? C’est pour ça que tu m’entends pas ? — (Fouad Laroui, Une année chez les Français, Julliard, 2010, chap. 7)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • France (Lyon) : écouter « avoir les portugaises ensablées [Prononciation ?] »
  • France (Toulouse) : écouter « avoir les portugaises ensablées [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « avoir les portugaises ensablées [Prononciation ?] »

Références[modifier le wikicode]

  1. Selon Jacques Cellard et Alain Rey, Dictionnaire du français non conventionnel, Hachette, 1980.