bézoard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : bezoard

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’arabe bazahr, du persan پادزهر, pādzahr (« contrepoison »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bézoard bézoards
\be.zɔ.aʁ\
Photographie de deux pierres polies.
Deux bézoards minéraux. Celui de gauche provient d’un chameau, l’autre est d’origine inconnue.

bézoard \be.zɔ.aʁ\ masculin

  1. (Médecine) Concrétion qui se forme dans l’estomac (gastrolithe) ou les intestins (entérolithe) des humains et des ruminants et à laquelle on attribuait jadis de grandes vertus comme antidote et comme amulette.
    • C'est ce qui a mis en grand honneur l'anis, le corail rouge, le bouillon de vipère dont parle Mme de Sévigné, l’orviétan, le bézoard, la thériaque, la corne de cerf ou l’œil d’écrevisse réduits en poudre, etc. — (Pierre Janet Les médications psychologiques, tome 1 : L'action morale, l'utilisation de l'automatisme, Paris : chez Alcan, 1919, L'Harmattan, 2007, p. 18)
    • Au bas peuple, les apothicaires prêtaient des bézoards à des taux usuraires, une semaine, quinze jours… — (Neil Gaiman, « Calliope », Sandman, chapitre 17, volume 2, Scénario de Neil Gaiman, dessin de Kelley Jones & Malcolm Jones III, Éditions Urban Comics (collection « Vertigo Essentiels »), 2013, ISBN 978-2-3657-7272-3.)
    • En voici, Deuxième Jeune Dame, de la vraie poudre de bézoard de bœuf ! annonça la gamine. — (Cao Xueqin, Le Rêve dans le pavillon rouge, traduction de Li Tche-Houa, Paris, Gallimard, « La pléiade », 1981, t. II, p. 653)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

  • nah saale (dans les cas d’utilisation du mot dowayo quand on se réfère à cette culture)

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]