babillage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir babiller et -age

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
babillage babillages
\ba.bi.jaʒ\

babillage \ba.bi.jaʒ\ masculin

  1. Action de babiller.
    • Que va-t-il raconter ce franchimand ? J'aimerais bien mieux, à la place de son babillage, une belle chanson comme tu sais si bien les faire. Tu devrais y penser, dis, collègue ? (Bulletin de l'Académie des sciences et lettres de Montpellier, 1943, p.55)
    • Il brisait la glace dès les premières secondes de l'entretien grâce à un subtil cocktail d'autodérision, de galanterie et de babillage météorologique. (Antoine Bello, Les Producteurs, 2015 ; édition Blanche, 2015, p. 424)
  2. (Linguistique) Énumération répétitive et simple de sons par les enfants en bas âge, destinée non à transmettre un message particulier, mais à pratiquer l’élocution.
    • Ces résultats ont rendu au babillage ses lettres de noblesse. Son apparition est désormais considérée comme un moment clé du développement langagier, et sa description comme un élément crucial de la compréhension du développement linguistique chez le jeune enfant. (Sophie Kern, De l’universalité et des spécificités du développement langagier précoce, in « Aux origines des langues et du langage », Éditions Fayard, 2005)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]