balkanisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de balkaniser avec le suffixe -ation. Terme utilisé pour la première fois en décembre 1918 par Walther Rathenau, industriel, écrivain et politicien allemand, dans une interview publiée par le New York Times, en référence à celui que connut la région des Balkans des suites de la Première Guerre mondiale  [1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
balkanisation balkanisations
\bal.ka.ni.za.sjɔ̃\

balkanisation féminin \bal.ka.ni.za.sjɔ̃\

  1. (Politique) Processus de morcellement d’un territoire en une multitude d’États.
    • L'État […]: ses structures et la légitimité de ses souverains sont attaqués du Levant à l'Asie du Sud-Ouest. Un conflit intérieur et son corollaire d'instabilité régionale peuvent donc faire craindre la balkanisation de la région et, par suite, une refonte de sa carte. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.87)
    • Au quotidien The Globe and Mail, à Toronto, les commentateurs grimpaient aux rideaux, montaient aux barricades, prédisaient l'érosion, la balkanisation imminente du Canada. Ici ? Presque rien, si peu, bof. Étonnant, non ? — (L'Actualité, 2007, vol.32, p.131)
  2. (Par extension) Processus de division d’un camp suite à des disputes.
  3. (Politique) Processus d'éparpillement d’un patrimoine vers une multitude d'États.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]