bateau-feu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1887) De bateau et feu.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bateau-feu bateaux-feu
bateaux-feux
\ba.to fø\
Un bateau-feu de 1951 qui sert aujourd’hui de restaurant flottant à Rotterdam

bateau-feu \ba.to fø\ masculin

  1. Sorte de bateau qui remplit, en pleine mer, une fonction de phare.
    • À toute vue apparaît bientôt le bateau-feu Ruytingen, sentinelle immobile. — (Paul Chack, Sur les bancs de Flandre, 1927, page 84)
    • La nuit tombe, les bateaux-feu s’allument, gros lampions sur la mer, qui s’apaise et fait le gros dos comme un chat bien nourri sous la caresse. — (Jean-Jacques Antier, Les Sous-mariniers, chapitre 4, J. Grancher, Paris, 1977, nouvelle édition revue et augmentée, Éditions Ouest-France, 1993)
    • Ces bateaux-feux ont été coulés pendant la guerre, deux navires identiques ont été construits pour prendre leur place : BF 6 et BF 7, dont les mouillages ont été renforcés, l’ancre champignon étant remplacée par un corps-mort de 3 ou 4 tonnes. — (Jacques Gay, Six millénaires d’histoire des ancres, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 1997, page 225)
    • Bateau-feu : Bateau portant des marques distinctives spéciales, ancré ou amarré en un point bien déterminé, servant d’aide à la navigation et montrant pendant la nuit un ou plusieurs feux caractéristiques. Les bateaux-feux sont généralement munis d’autres dispositifs tel que signaux de brume, signaux sonores sous-marins et radiophares. — (Bateau-feu, Dictionnaire hydrographique (S-32) de l’Organisation hydrographique internationale (OHI), 2010)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]