beau risque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de beau et de risque.
Expression créée en 1984 par René Lévesque, premier ministre du Québec de 1976 à 1985. L’expression est aussi le titre d’un roman formateur dans les collèges classiques du Québec: Le Beau risque, par François Hertel, publié en 1936.

Locution nominale [modifier le wikicode]

beau risque \bo ʁisk\ masculin (pluriel à préciser)

  1. (Politique) (Québec) Projet proposé par René Lévesque, à la suite de l’élection du Parti conservateur du Canada en 1984, qui consistait à tenter de négocier un fédéralisme renouvelé avec le reste du Canada, malgré l’orientation souverainiste de son propre parti. Note : Cette tentative aboutira à l’échec du lac Meech et à l’échec de Charlottetown.
    • L’expression du « beau risque » n’apparaîtra dans la bouche de M. Lévesque que trois semaines après l’élection de Brian Mulroney, pour dire qu’il n’y avait rien de mal à négocier avec Ottawa, ce qui n’a pas causé de grand scandale. — (Michel C. Auger, Cyberpresse, 14 juin 2006)
    • André Boisclair semble se réapproprier la position constitutionnelle de René Lévesque, à la fin de son règne, soit de miser sur ce qu’il appelait le beau risque du fédéralisme. — (Cyberpresse, 5 octobre 2006)
  2. (Politique) (Québec) Tout projet similaire tenté ou évoqué par tout parti par la suite.
    • Selon le ministre Benoît Pelletier, ce n’est pas un « beau risque », mais bien un « risque inutile » que veut prendre M. Dumont, car les « garanties de succès » ne sont pas réunies. — (Cyberpresse, 9 mai 2006)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Beau risque

  • Cette loi était un véritable geste d’affirmation nationale. Il n’est pas certain qu’ils soient prêts à tourner la page dès maintenant de ce nouveau Beau risque, sans oublier que François Legault se présente comme le protecteur de leur identité et qu’il est convaincant dans ce rôle. — (Blogue de Mathieu Bock-Côté, Le journal de Montréal, 13 octobre 2020)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]