bienfaisance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIVe siècle) Attesté chez Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre en 1725[1], calqué sur le latin beneficentia (« bonté, générosité »), sans doute par analogie avec bienveillance.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bienfaisance bienfaisances
\bjɛ̃.fə.zɑ̃s\

bienfaisance \bjɛ̃.fə.zɑ̃s\ féminin

  1. Inclination à faire du bien aux autres, pratique des bienfaits.
    • La bienfaisance fut sa plus belle vertu. Acte de bienfaisance. Une bienfaisance éclairée, active. Il n’eut point à se repentir de sa bienfaisance envers eux.
    • Le riche, quand il s'associe à une œuvre de bienfaisance, ne donne souvent que son superflu. Le pauvre donne ce dont il a lui-même besoin, et ne craint pas de souffrir pour apaiser une souffrance. — (Xavier Marmier, Histoire d'un pauvre musicien (1770-1793), 1866)
  2. Bien que l’on fait dans un intérêt social.
    • Société de bienfaisance. Bureau de bienfaisance.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]