bonze

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Bonze, bònze

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du japonais 坊主, bōzu (« bonze »), via le portugais bonzo attesté au XVIe siècle.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
bonze bonzes
\bɔ̃z\
Deux bonzes tibétains

bonze \bɔ̃z\ masculin (pour une femme, on dit : bonzesse)

  1. (Bouddhisme) Enseignant religieux bouddhique, prêtre bouddhique.
    • Nous nous tordions dans les coins à blaguer tous ces vieux birbes qui exécutaient avec un sérieux de bonzes les choses les plus cocasses. — (Touchatout, Mémoires d’un préfet de police, 1885)
  2. (Par dérision) (Ironique) (Péjoratif) Dirigeant.
    • Il arrive même que certaine dame dont le mari est un bonze du régime, téléphone à Biermann, le suppliant de ne pas faire de chanson sur son mari… — (Jean-Pierre Hammer, Le vrai visage de la RDA : Entre la Stasi et l’opposition démocratique, Presses universitaires du Septentrion, 2010, ISBN 978-2757401712)
    • Et, comme l’affirmait monsieur Legault hier, les bonzes du milieu des affaires le respectaient. — (Richard Martineau, Fitzgibbon: quatre prises, tu es retiré!, Le Journal de Québec, 3 juin 2021)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • bonze sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]