brotteau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du radical pré-latin bart- évoquant des taillis souvent humides. — (Danièle Roman & Yves Roman, Histoire de la Gaule: Une confrontation culturelle (VIe siècle av. J.-C - 1er siècle ap. J.-C, Fayard, 1997)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
brotteau brotteaux
\bʁo.to\

brotteau \bʁo.to\ masculin

  1. (Régionalisme) Sorte de pré-bois, sur alluvions récentes, qui sert de pâturage.
    • L'archevêque défendit à ses sujets de payer au sire de Beaujeu le cens d’un brotteau, ou terre à faire paître le bétail, près du pont du Rhône , brotteau dont les sires de Beaujeu s’étaient emparés , […]. — (Pierre Clerjon, Histoire de Lyon, depuis sa fondation jusqu'à nos jours, Lyon : Théodore Laurent éditeur, 1830, vol.1, p.77)
    • L’article 21 établit que les îles et brotteaux de Malbuet et Verchaudière , qui restent sous la puissance du sire de Beaujeu, se trouvent le long des balmes vieilles du Viennois, en remontant depuis ledit moulin de Chessin jusqu’à Jonage. — (Théodore Laurent, Essai historique sur Miribel, petite ville de l'ancienne province de Bresse, Lyon : Laurent libraire,‎ 1864, p.37)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]