cadet des soucis de

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De cadet, dans le sens de dernier et de souci, chose dont l'on se préoccupe

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cadet des soucis de cadets de leurs soucis
\Prononciation ?\

cadet des soucis de \Prononciation ?\ masculinNote : Il n'est utilisé qu'avec l'article défini.

  1. (Familier) Chose dont on ne se met nullement en peine.
    • C'est le cadet de leurs soucis ! continua l'avocat , qui ne craignit pas d'employer une expression triviale pour rendre plus énergiquement sa pensée. — (Edward Bulwer-Lytton, Paul Clifford, traduit sous la direction de P. Lorain, Paris : L. Hachette & Cie, 1858, vol.1, p.262)
    • Le mariage ? L'idée me séduit pour la beauté, mais c'est le cadet de mes soucis. C'est une belle chose mais ce n'est pas le plus important. — (Yannik Provost, Mylène Farmer : une grande astronaute: Biographie non officielle de l’artiste, Éditions Edilivre, 2014)
    • Tu veux me rendre malade ! Mais j'oublie que ma santé reste le cadet de tes soucis. Le jour de mon opération, tu n'étais même pas là. — (Eliette Abécassis, Sépharade, Albin Michel, 2009, chap.6)
    • Quant aux dictionnaires encyclopédiques en un volume, qu'ils soient strictement «classiques» (Gazier, les premiers Larousse) ou destinés au public le plus large (Petit Larousse, depuis 1905), on imagine que structure et fonction du lexique dans l'usage sont les cadets de leurs soucis. — (Travaux de linguistique et de littérature, Librairie Klincksieck, 1988, vol.26-27, page 201)
    • Toutefois, les fourmis et les serpents seront les cadets de vos soucis. Nous ne garderons rien que les grands prédateurs au flair affûté. — (James Barclay, Les Elfes, vol.1 : Abandonné des dieux, traduit de l'anglais par Guillaume Le Pennec, Bragelonne, 2012, chap.19)

Traductions[modifier le wikicode]