calomniateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIIIe siècle) Emprunté au latin calomniator.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
calomniateur calomniateurs
\ka.lɔm.nja.tœʁ\

calomniateur \ka.lɔm.nja.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : calomniatrice)

  1. Celui, celle qui calomnie.
    • Une autre calomniatrice se joignit à elle, & sçut donner de telles couleurs a ses impostures qu’elle les fit croire enfin à plusieurs. — (Adrien Baillet, Les Vies des saints : disposées selon l’ordre des calendriers, page 386, 1701)
    • Leur bonheur à tous deux faisait une part du sien, c’était donc à lui d’essayer de leur rendre cette splendeur ternie un moment par un calomniateur ; […]. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Le démon recourt à des calomniateurs pour nuire à François. Maintes fois l’évêque de Genève a fait l’objet de calomnies et de ragots de la part de certains ministres du culte réformé : […]. — (Gilles Jeanguenin, Saint François de Sales : son combat contre le démon, page 38, Éditions de l’Emmanuel, 2009)
    • C’est un mensonge et c’est une calomnie ! Vous êtes un petit calomniateur en disant ça… — (Nicolas Sarkozy à François Hollande, 2012 : Le débat, 2 mai 2012)

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin calomniateur
\ka.lɔm.nja.tœʁ\

calomniateurs
\ka.lɔm.nja.tœʁ\
Féminin calomniatrice
\ka.lɔm.nja.tʁis\
calomniatrices
\ka.lɔm.nja.tʁis\

calomniateur\ka.lɔm.nja.tœʁ\ masculin

  1. Qui est de la nature de la calomnie.
    • Contrairement à des accusations plus ou moins calomniatrices, leurs dépositions au cours du procès doivent être comprises comme des déclarations minimales et non comme des exagérations ; […]. — (Jean Wirth, La Jeune fille et la mort, page 140, Librairie Droz, 1979)

Références[modifier le wikicode]