camp de concentration

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de camp et de concentration.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
camp de concentration camps de concentration
\kɑ̃ də kɔ̃.sɑ̃.tʁa.sjɔ̃\
Entrée du camp de concentration de Natzweiler-Struthof.

camp de concentration \kɑ̃ də kɔ̃.sɑ̃.tʁa.sjɔ̃\ masculin

  1. (Histoire, Politique) Vaste camp de prisonniers, emprisonnés en masse par un pouvoir tyrannique.
    • Ils [Marie Laurencin et Otto von Wätjen] sont parvenus à fuir, je ne sais comment et échappant aux camps de concentration sont à Malaga. — (Guillaume Apollinaire, lettre à Madeleine Pagès du 30 juillet 1915)
    • Maintenant qu’il a rendu le pain noir aux travailleurs, s’il ouvrait les portes des camps de concentration, s’il amnistiait un ou deux millions d’innocents, […], quelle grandeur serait la sienne. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • Le travail de ces milliers de condamnés à mort aura pour résultat la création d'un camp de concentration immense, contenant plus de deux cents baraques et quatre fours crématoires (le nombre des détenus de Birkenau a dépassé 100.000 pendant l'été 1944). — (Joseph-Désiré Hafner, Aspects pathologiques du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau, thèse de doctorat de médecine, Faculté de médecine de Paris, soutenue le 14 juin 1946, Imprimerie Union coopérative.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]