cheminée de fée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De cheminée et fée : appelées ainsi en raison de leur forme et de légendes sur leur caractère surnaturel.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cheminée de fée cheminées de fées
\ʃə.mi.ne də fe\

cheminée de fée \ʃə.mi.ne də fe\ féminin

  1. (Géologie) Pilier minéral surmonté d’un bloc, résultant de l’érosion.
    • De même, au nord de Saint-Gervais, entre 950 et 1250 m d’altitude, une puissante masse morainique à Montfort dans laquelle se sont formées des cheminées de fées, est entaillée par les Nant Gibloux et Nant Ferney. — (Sylvain Coutterand et Gérard Nicoud, Les Stades de retrait du glacier de l’Arve entre le verrou de Cluses et l’ombilic de Chamonix (Vallée de l’Arve, Haute-Savoie), Quaternaire, 16, (2), 2005, p. 85-94)
Note[modifier le wikicode]
On trouve aussi les pluriels cheminées des fées (un peu moins répandu) et cheminées de fée (moins courant).

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]