chochotterie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de chochotte avec le suffixe -erie.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chochotterie chochotteries
\ʃɔ.ʃɔ.tʁi\

chochotterie \ʃɔ.ʃɔ.tʁi\ féminin

  1. (Péjoratif) Caractère de chochotte.
    • Il est désormais prouvé que le fait d'être très sensible à une œuvre d’épouvante n’est pas une question de "chochotterie", mais d’empathie. — (Olga Volfson, Comment regarder un film d'horreur avec quelqu'un qui a peur ?, tic-time.fr, 5 octobre 2019)
    • Le régisseur : T’as pas fini de faire ta chochotte.
      Le comédien effarouché : Mais ça n’a rien à voir avec la chochotterie, espèce de con ! — (Claude Gisbert, Paulo's Stories, Mon petit éditeur, 2013)
    • J’allais apparaître comme un malade imaginaire qui consulte pour un oui ou pour un non ; un de ceux qui encombrent les hôpitaux publics de leur chochotterie. — (David Foenkinos, Je vais mieux, Gallimard, 2013)
  2. (Péjoratif) Action ou réaction de chochotte.
    • On allait tous ensemble au McDo, Darcy les regardait engloutir les hamburgers qu’elle leur offrait et, pour sa part, ne mangeait rien car la junk food est contraire à ses stricts principes diététiques – chochotterie qui faisait grandement marrer Julie et est devenue un de leurs private jokes favoris. — (Emmanuel Carrère, Il est avantageux d’avoir où aller, P.O.L., 2016)
    • Pour chaque mélodie policée de piano de Keane, pour chaque corde bien peignée de Coldplay, pour chaque chochotterie de Doherty, il y aura donc désormais une décharge électrique, un break toxique ou un hurlement animal des Vile Imbeciles. — (Benjamin Montour, Queenie Was A Blonde - Le rock heurté et radical de “sales idiots” de Brighton, lesinrocks.com, 22 août 2008)

Traductions[modifier le wikicode]