chorévêque

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin chorepiscopus, du grec ancien χωρεπίσκοπος, composé de χώρα, khóra (« lieu, campagne, contrée »), et έπίσκοπος, épiskopos (« évêque »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
chorévêque chorévêques
\kɔ.ʁe.vɛk\

chorévêque \kɔ.ʁe.vɛk\ masculin

  1. (Religion) Titre d’une dignité ecclésiastique de l’église primitive et encore de certaines églises d’Orient.
    • Fille de la cité, elle comprit que tout n’était pas dans la cité ; elle créa des évêques des champs et des bourgades, des chorévêques. — (Jules Michelet, Histoire de France, tome I, A. Lacroix et Cie, Paris, 1880, p. 262)
  2. (Religion) Prélat subordonné à l’évêque ou suppléant de l’évêque.
    • Au dessus des doyens étaient les archidiacres, représentants des évêques pour une partie du diocèse ; souvent ceux-ci avaient des corévêques pour les remplacer. — (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, p.562)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]