cippe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin cippus.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cippe cippes
\sip\
Cippe funéraire de Sidon.

cippe \sip\ masculin

  1. (Architecture) Demi-colonne sans chapiteau, sur laquelle on grave quelquefois des inscriptions.
    • Ce tombeau est surmonté d’un cippe.
    • J’ai regardé le tombeau de mon père que je n’avais pas vu depuis l’exil. Le cippe est noirci. — (Victor Hugo, Choses vues — 2e série, p. 204, Éditions Ollendorf, Paris, 1913)
    • Le cippe grossier par lequel les Hellènes représentaient les Grâces leur disait plus de choses que de belles statues allégoriques. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, Édition C. Lévy, 1890, chapitre x, page 189.)
    • Le chapiteau ionique est un chapiteau dorique orné, sur l’échine duquel se trouve placé un ajoutage de volutes, canal et coussin, ajoutage qui se retrouve d’une manière semblable au bord supérieur des autels, des cippes et d’autres monuments, et qui sans doute est né de l’imitation de cornes de béliers suspendues. — (M.P. Nicard, Nouveau Manuel d’Archéologie, Encyclopédie de Roret, 1841, page 46)

Variantes orthographiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus cippe figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : art funéraire.

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]