cogner des clous

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Allusion au mouvement de la tête, qui tombe à multiples reprises, comme un marteau qui cogne des clous. Pourrait aussi faire référence au mouvement des paupières. → voir cogner, des et clou

Locution verbale [modifier le wikicode]

cogner des clous \kɔ.ɲe de klu\ (se conjugue, voir la conjugaison de cogner)

  1. (Québec) Lutter tant bien que mal contre le sommeil.
    • Il se couchait et feuilletait un livre jusqu’à ce qu’il lui tombe des mains ou il ouvrait la radio et cognait des clous en essayant d’écouter les lignes ouvertes. — (Patrick Roy, L'homme qui a vu l'ours, Montréal, Le Quartanier, 2015, p. 157)
    • Pas toujours facile de passer au travers d’une journée de travail! Combien de fois par semaine il vous arrive de cogner des clous au beau milieu de l’après-midi? Selon une étude britannique, 14 h 55 serait l’heure fatidique pour bien des gens! — (Le Huffington Post Québec, 3 octobre 2014)

Traductions[modifier le wikicode]