commodément

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de commode avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier]

commodément \kɔ.mɔ.de.mɑ̃\

  1. D’une manière commode.
    • Mon père l'avait installé commodément dans notre fauteuil Voltaire, et ma mère avait jeté une charpagnée de souches dans le brasier, qui pétillait gaîment. — (André Theuriet, L’Écureuil, dans La Revue des deux Mondes, vol.42, 1880, p.344 ; puis dans Les enchantements de la forêt ..., Hachette, 1901, p.111)
    • Les empereurs n'ont jamais triomphé à Rome si mollement, si commodément, ni si sûrement même, contre le vent, la pluie […] que le bourgeois sait à Paris se faire mener par toute la ville. — (Jean de la Bruyère, VII. - cité par Littré)
    • Il a trouvé le secret de monter et de descendre autrement que par l’escalier, et il cherche celui d’entrer et de sortir plus commodément que par la porte. — (Jean de la Bruyère, XIV. - cité par Littré)
    • Vous dépriser mal à propos ma calèche, Trésor des Fèves, reprit Fleur des Pois. On y voyage très commodément quand elle est ouverte ; […]. — (Charles Nodier, Trésor des Fèves et Fleur des Pois,)
  2. Avec opportunité.
    • On parlera plus commodément, en un autre endroit, des magnificences de Salomon. — (Jacques-Bénigne Bossuet, Polit.)
    • À moins qu’on désirât les grandeurs pour offenser Dieu ou l’État plus commodément. — (Blaise Pascal, Provençal 9.)

Traductions[modifier]

Références[modifier]