conquérante

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

conquérante \kɔ̃.ke.ʁɑ̃t\

  1. Féminin singulier de conquérant.
    • La sémiotique conquérante des années 1960-1970 envisageait tous les faits de culture comme des « textes » ; notre époque, qui dé-sémiotise volontiers, ne cesse de réincarner la littérature, l’art, et la pensée, de Georges Didi-Hubermann (La Peinture incarnée, 1985) à Michel Guérin (La Philosophie du geste, 1995 et 2001) et Bertrand Prévost (La Peinture en actes. Gestes et manières dans l’Italie de la Renaissance, 2007) ; de Bernard Vouilloux (Le Geste, 2002) à Marielle Macé (Façons de lire, manières d’êtres, 2011) et Dominique Rabaté (Gestes lyriques, 2013, essai qui prolonge le volume collectif consacré à L’Offrande lyrique, dirigé par Jean-Nicolas lllouz, et paru en 2009). — (site http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/main/?les-gestes-du-poeme-9-10-avril.html)

Nom commun [modifier le wikicode]

conquérante \kɔ̃.ke.ʁɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : conquérant)

  1. Celle qui acquiert par les armes.
  2. (Figuré) Celle qui subjugue par le charme.
    • Il oublie le reste, la démarche, la grâce, […], ces hanches qui font bouger l'espace, je n’ai pas vraiment vu son visage mais il ne saurait être que celui d’une conquérante, d’une vainqueresse. — (Jacques Guyonnet, Une semaine bien remplie, Lamargelle, Genève, 2013, page 196)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]