convaincu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Participe passé de « convaincre », → voir con- et vaincu.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin convaincu
\kɔ̃.vɛ̃.ky\

convaincus
\kɔ̃.vɛ̃.ky\
Féminin convaincue
\kɔ̃.vɛ̃.ky\
convaincues
\kɔ̃.vɛ̃.ky\

convaincu \kɔ̃.vɛ̃.ky\ masculin

  1. Intimement persuadé.
    • Je suis convaincu par tes arguments.
    • Parler d’un ton convaincu : Parler avec un ton qui marque la conviction.
  2. Convaincant, qui marque la conviction.
    • Logeur, manager, élève d’Utrillo, M.G. cumulait ces fonctions de l’air le plus cérémonieux et le plus convaincu du monde. — (Francis Carco, Utrillo, dans Pages choisies, Albin Michel, 1935, p.106)
  3. Fervent.
    • Homme intelligent et sympathique, d’un commerce agréable, musulman convaincu mais tolérant, c'est un des rares Marocains qui ont tiré un profit réel de leur séjour en Europe. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)
  4. Reconnu coupable.
    • La loi de Lynch était fréquemment appliquée ; un homme convaincu de meurtre ou de vol pouvait se voir arrêter, juger, et... pendre, en moins d’un quart d’heure, pour peu qu’un comité de vigilance énergique s'emparât de lui. — (Paul de Rousiers, La Vie américaine. Ranches, fermes et usines, 1899, p.224-225)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
convaincu convaincus
\kɔ̃.vɛ̃.ky\

convaincu \kɔ̃.vɛ̃.ky\ masculin (pour une femme on dit : convaincue)

  1. Personne intimement persuadée.
    • Prêcher un convaincu.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe convaincre
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
convaincu

convaincu \kɔ̃.vɛ̃.ky\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe convaincre.
    • Quoi qu’il en soit, pour lui, privatiser FR3 sonne comme une insulte personnelle : lui qui, avec ses amis, a convaincu le pays de prendre le virage du « moins d’État » en tout chose, va se retrouver à coprivatiser une sous-chaîne, le rebut du service public, un machin provincial et crotteux dont nul ne veut, une usine à gaz de sous-préfecture ! — (Pierre Péan, Christophe Nick, TF1, un pouvoir, Fayard, 1997, chapitre 9)

Prononciation[modifier le wikicode]