coupable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin culpabilis (même sens).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
coupable coupables
\ku.pabl\
Se sentir coupable. (sens 1)

coupable \ku.pabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a commis une faute, un crime, en parlant d’une personne.
    • Un enfant n’est jamais coupable pour celle qui l’a porté dans son sein et nourri de son lait, […]. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Se rendre coupable de diffamation.
  2. Condamnable, en parlant d’une chose abstraite comme un sentiment, une pensée, une action, etc.
    • Jean Moulin fut arrêté à la suite d’une dénonciation supposée ou d’une imprudence coupable.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
coupable coupables
\ku.pabl\

coupable \ku.pabl\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui a commis quelque faute, quelque crime.
    • Dans la deuxième partie sont tous les coupables, qui s’empressent de passer le fleuve Achéron dans la barque du nautonier des Enfers. — (François Noël, Dictionnaire de la fable, volume 1, page 524, Le Normant imprimeur-libraire, 1823)
    • Si le coupable ne paie pas immédiatement, les bandiers le « pignorent », c'est-à-dire qu'ils prennent en gage soit quelques têtes, soit une pièce de son habillement que le coupable retrouve lorsqu'il a acquitté l'amende due. — (Monique Bourin, La démocratie au village, L'Harmattan, 1987, page 199)
    • Encore fallait-il savoir quand, où, et comment, nous prenions le risque de contrevenir aux lois de l'Église, notre mère fouettarde. Car en cas de flagrant délit, on nous promettait la géhenne, on imaginait de vertigineuses oubliettes où seraient jetés les coupables. — (Jérome Garçin, « Confesser ses péchés », dans Les huit péchés capitaux, présentation de Jérome Garçin, Editions Complexe, 1991, p. 9)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]