crime

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français crimne, du latin crimen (« crime »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
crime crimes
\kʁim\

crime \kʁim\ masculin

  1. Infraction très grave qui porte atteinte à autrui, à la morale ou à la loi.
    • L’abbaye, dit-on, doit son origine à une comtesse Cuniga, une sorte de Barbe-Bleue en jupons, qui avait empoisonné ses sept maris et terrifiait toute la contrée par ses crimes. — (Maurice Grandjean, À travers les Alpes autrichiennes, p.147, A. Mame, 1893)
    • Tout s'est modernisé, et il y a de tout, sauf des gendarmes et des prisons, car le crime est encore inconnu. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. (Droit) Action que la loi punit d’une peine afflictive et infamante.
    • Individuellement ou en "petty sessions", les Magistrats procèdent à la recherche, dans leur voisinage, des contraventions, délits et crimes de toute espèce. — (Anonyme, Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
    • Mon père, je suis pour ainsi dire condamnée à mourir pour un crime que mon âme ne connaît pas, c’est-à-dire pour le crime de sorcellerie. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • La loi du 22 prairial se contente de définitions assez vagues du crime politique, de manière à ne laisser échapper aucun ennemi de la Révolution ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, p.126)
    • Quant à moi, […], je souhaiterais que des châtiments vraiment effrayants frappassent ceux qui, médecins ou matrones, pour de l'argent, se font les instruments de tels crimes. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cette union, que cimente jusqu'à la mort un crime entre complices […] Jim tout à coup s'apercevait qu'elle existait, qu'elle formait l'élément primordial de sa vie. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. (Par hyperbole) Faute légère ou action que l’on blâme.
    • C’est un crime d’avoir laissé perdre ces manuscrits, d’avoir abattu de si beaux arbres.
    • Imputer à crime.
    • (Familier) Ce n’est pas un grand crime, se dit pour excuser ou diminuer quelque faute.
    • On dit dans le même sens
    • Est-ce un si grand crime ?
    • Est-ce donc un crime ?
    • Tout son crime est de… se dit en parlant d’une personne à qui une faute légère, une action indifférente ou même louable attire le même traitement, les mêmes malheurs que si elle est commis une action condamnable.
    • Tout son crime est d’avoir cru à l’honnêteté de ses adversaires. On dit de même
    • Voilà tout son crime, tout mon crime.
  4. (Soutenu) (Collectivement) Les personnes criminelles dans leur ensemble.
    • Châtier le crime. - Désarmer le crime. - Le crime allait tête levée.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Interjection [modifier]

crime \kʁim\

  1. (Québec) Atténuation des divers sacres et jurons, plus spécialement crisse, manifestant une certaine émotion.

Dérivés[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Nom commun [modifier]

crime \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de creme.

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français crimne, du latin crimen (« crime »).

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
crime
\kɹaɪm\
crimes
\kɹaɪmz\

crime \kɹaɪm\

  1. Crime (1, 2, 3, 4).
    • crime against nature; crime of the state; crime of high treason; commit a crime; author of the crime
  2. Délit.
    • The penalty is not proportional to the crime.

Dérivés[modifier]

Expressions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

  • crime sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg

Occitan[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Du latin crimen. En langue ancienne on trouve crim, l’adjonction d’une voyelle de soutien étant fréquente avec ce genre de terminaison.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
crime
[ˈkɾime]
crimes
[ˈkɾimes]

crime [ˈkɾime] (graphie normalisée) masculin

  1. Crime.

Portugais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin crimen (« crime »).

Nom commun [modifier]

crime (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Crime.

Synonymes[modifier]