atténuation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : attenuation

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

latin attenuatio, de attenuare, « atténuer ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
atténuation atténuations
\a.te.nɥa.sjɔ̃\

atténuation \a.te.nɥa.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’atténuer, de diminuer ; résultat de cette action.
    • L’atténuation d’un reproche, d’une souffrance.
    • L’atténuation du corps par le jeûne. L’atténuation d’une faute.
  2. (Vieilli) Affaiblissement, diminution de forces. Il n’est guère usité que dans l'expression «être dans une grande atténuation»
  3. (Médecine) Action des remèdes atténuants ; emploi de la diététique de manière à produire l’amaigrissement régulier.
  4. (Droit) (Vieilli) Diminution des charges contre un accusé et de la peine prononcée.
    • Donner ses défenses par atténuation.
    • Moyens d’atténuation.
  5. (Physique) Action de rendre ténu, c’est-à-dire de diviser un corps en ses plus petites parties.
  6. (Physique) Action d’atténuer un fluide, de le rendre plus liquide, moins épais.
    • […] quand ces particules ne sont encore que réduites en poudre palpable, elles tombent en sédiment au fond de l’eau, et ne peuvent former que des concrétions ou des incrustations grossières ; elles ne pénètrent les autres corps qu’autant qu’elles sont assez atténuées pour être reçues dans leurs pores, et, en cet état d'atténuation, elles n’altèrent ni la limpidité ni même la légèreté de l’eau qui les contient et qui ne leur sert que de véhicule […]. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, De la figuration des minéraux, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1362.)
  7. (Immunologie) Procédé par lequel on rend moins virulent les germes utilisés pour réaliser certains vaccins.
  8. (Bactériologie) Système de contrôle de l’expression génique consistant en une interruption prématurée de la transcription d’un opéron de biosynthèse.
  9. (Électronique, Télécommunications) Affaiblissement d’un signal, généralement mesuré en décibels (dB).
    • Cette technologie peut donc se révéler inexploitable sur des lignes d'abonnés qui présentent une trop forte atténuation pour les signaux de l'ADSL. — (ADSL)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]