emploi

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Déverbal de employer, issu du latin implicare (« impliquer »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
emploi emplois
\ɑ̃.plwa\

emploi \ɑ̃.plwa\ masculin

  1. Usage qu’on fait de quelque chose.
    • Quoiqu’il en soit, il est certain que l’emploi du fer se perd dans la nuit des temps historiques. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.158)
    • C'est une sorte de psychisme, tout comme l'agora-phobie ou la crampe des écrivains, devenue après l'emploi de la machine à écrire, la crampe des dactylographes. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • On sait que l’emploi du fer fut inconnu de toute l’Amérique avant l’arrivée de Colomb. […]. Parfois cependant le fer météorique est employé accidentellement. (René Thévenin & Paul Coze, Mœurs et Histoire des Indiens Peaux-Rouges, Payot, 1929, 2e éd., p.18)
    • On note une prédominance à l’emploi des réseaux alternatifs et à l'usage généralisé du triphasé 200 V/400 Hz. (Alain Caillot, Systèmes d’alimentation pour équipements électroniques, Techniques de l'Ingénieur, n° E 3 620, p.3)
  2. (Jurisprudence et finance) Collocation de certaines sommes d’argent ou de capitaux.
    • Régler l’emploi des sommes qui proviennent d’une vente.
    • Quittance d’emploi.
  3. Placement obligatoire des sommes revenant à des usufruitiers, à des mineurs, dans une succession. → voir remploi.
  4. Action d’employer une somme et d’en faire mention dans un compte, soit en dépense, soit en recette.
    • Les immobilisations corporelles représentent des emplois durables de fonds en actifs physiques dont l'entreprise est propriétaire (capacité industrielle ou commerciale disponible). (Nacer-Eddine Sadi, Analyse financière d'entreprise, L'Harmattan, 2009, p.48)
  5. Manière dont on emploie, dont on peut employer.
    • Plus le cheval est irritable, nerveux ou craintif plus il faut être modéré dans l’emploi de la chambrière ; […]. (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l'écuyer et de l'homme de cheval, p.255, Lebègue & Cie à Bruxelles & Dumaine à Paris, 1865)
    • Ainsi « boîte de nuit » nous a été signalé à plusieurs reprises comme un « togolisme ». Par contre, de véritables écarts ont été omis car ils apparaissaient à tous les locuteurs comme la forme française « correcte », en raison de leur grande fréquence d’emploi : […]. (Annales de l'Université d'Abidjan: Linguistique, 1974, vol. 7-10, p.138)
    • La boussole est en Islande d'un emploi assez difficile, à cause de la variation magnétique. (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.15)
  6. (Économie) Occupation, fonction d’une personne employée dans l'administration, l'agriculture, le commerce ou l’industrie.
    • Elle a tenu les emplois les plus divers, pour finir dans les vestiaires d'une boîte de nuit. (Mohed Altrad, Éden: l'extrême tu éviteras, p.98, L'Harmattan, 1998)
    • Ça tombe bien : El Padrino marche à voile et à vapeur, et ce sont, semble-t-il, des copains de son milieu qui lui dégotent en 1983 un emploi de top-model masculin à Mexico, capitale fédérale. (Patrick Bard, La Frontière, Éditions du Seuil, 2002, 2015)
    • Depuis le milieu des années 90, la croissance des effectifs a été alimentée, dans une large mesure, par des emplois faiblement rémunérés. (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)
    • D'après l'Insee, le chômage devrait continuer à progresser et atteindre 11% d'ici l'été, avec 75000 destructions supplémentaires d’emplois marchands. (Christophe Alix, La croissance en berne, dans Libération (journal) du 22 mars 2013, p.16)
  7. (Théâtre) Catégorie de rôles pour lesquels un acteur peut être employé.
    • Cet acteur tient l’emploi des rois, des valets.
    • L’emploi de duègne, de soubrette.
    • Ce rôle n’est pas de son emploi.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Anagrammes[modifier]

Références[modifier]