position

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Position

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin positio, de ponere (« placer, poser »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
position positions
\po.zi.sjɔ̃\

position \po.zi.sjɔ̃\ féminin

  1. Situation dans une structure, place dans un ensemble de coordonnées ; lieu, point où une chose est placée, situation.
    • Dans ce chenal étroit je pouvais à peine faire route trente secondes entre deux virements de bord et encore je devais utiliser cette demi-minute pour prendre les relèvements au compas et m’assurer de ma position. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il faisait le point à la manière des marins avec un sextant. Nous ne sommes jamais restés dans l’ignorance de notre position. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • La position des lieux n’est pas juste, n’est pas bien indiquée dans cette carte.
    • La position de cette ville est riante. — Cette maison est dans une position très agréable.
  2. (Militaire) Terrain choisi pour y placer un corps de troupes destiné à quelque opération militaire ; Terrain occupé par l’ennemi.
    • Cette position en flèche ne peut durer. […]. L’ennemi prend du mordant et tente de tourner une position qui ne s’appuie sur rien. […]. On se replie avec méthode. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, pp.32-33)
    • On disait que les positions que nous devions occuper étaient assez mauvaises ; on parlait de Souain comme d’un lieu terrible. (Alain, Souvenirs de guerre, p.115, Hartmann, 1937)
    • L’artillerie américaine établie sur la rive ouest de chaque côté de nos positions bat le fleuve entièrement et interdit tout trafic. (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.226)
  3. Posture d’une personne, manière dont une chose est posée.
    • Les cordelettes m’entraient dans la chair, les mains me faisaient mal et la position dans laquelle mes bras étaient maintenus me brisaient les épaules. (Henri Alleg, La Question, 1957)
  4. (En particulier) (Sexualité) Situation et posture des corps durant l'acte d'amour.
    • Pour Sylvain Mimoun, également sexologue, «la position peut jouer un rôle» dans le degré de plaisir, […]. Savoir que c’est la pénétration couplée à une stimulation clitoridienne qui nous mène à l’extase, par exemple, peut conduire à choisir la position de l’andromaque (femme assise ou accroupie) plutôt qu’un missionnaire. (V.B., Les Françaises à la traîne dans «la course à l’orgasme?, dans Libération, du mardi 22 décembre 2015, p.10)
    • Tout était écrit, détaillé, schématisé, l'amour y était cartographié. Lire trois cents pages sur les différentes positions, du missionnaire à la levrette en passant par la pénétration latérale, la sodomie, la brouette japonaise, le tabouret à cinq pieds, le condor du Chili, la toupie rigolote, le 69, le 66, le 562, alors qu'on ne sait pas où sort le sperme, c'est comme parler du fonctionnement de l'océan à une goutte d'eau qui suinte au bout d'une stalactite. C'est effrayant. (Nicolas Delesalle, Un parfum d'herbe coupée, Éditions StoryLab, avril 2013, p.39)
  5. (Danse) Manière de poser les pieds, l’un par rapport à l’autre.
    • Première, seconde, troisième, quatrième et cinquième position. — Portez le pied droit à la quatrième position.
  6. (Musique) Manière de placer la main gauche sur le manche d’un instrument à cordes.
    • Jouer en première, en deuxième position.
  7. Point de doctrine contenus dans une thèse.
    • Il y avait une erreur dans une des positions de sa thèse, dans une de ses positions.
  8. (Par extension) Point de vue ; avis.
    • Existe-t-il un type de preuves incontournables qu’il suffirait d’évoquer pour persuader de la justesse de sa position ses opposants les plus tenaces ? (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, n° 67, p.5, automne 2008)'
  9. (Figuré) Situation, circonstances où l’on se trouve.
    • On les désignait généralement, le premier sous le nom de gros Zidore, le second sous celui de gros Léon, appellations qui leur seyaient d’autant mieux qu’ils avaient conquis, comme il convenait à leur âge et à leur position sociale, la pointe de bedon qui confère toute son importance au campagnard cossu. (Louis Pergaud, Un renseignement précis, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Le grand jeune homme dégingandé, qui s’appelait Laurier, s’était apparemment institué chef en raison de sa position sociale et de ses aptitudes naturelles. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 390 de l’éd. de 1921)
    • Sa position est embarrassante, est critique, est hasardeuse.
    • Il se trouve dans une fausse position.
    • Il est dans une belle position.
    • Je ne suis pas en position de faire ce que vous me demandez.
  10. Condition, emploi, place.
    • Avoir une bonne position, une position avantageuse. — Il cherche une position.
  11. (Économie) État des fonds.

Synonymes[modifier]

  • emplacement
  • Notre banquier nous a fait connaître notre position à telle date.

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin positio.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
position
\Prononciation ?\
positions
\Prononciation ?\

position

  1. Point de vue.
  2. Attitude.
  3. Emploi, place, poste.
  4. Emploi, fonction, office, service.
  5. Position.

Dérivés[modifier]

Verbe[modifier]

position

  1. Placer, poser, situer.

Prononciation[modifier]

Suédois[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français position.

Nom commun[modifier]

Commun Indéfini Défini
Singulier position positionen
Pluriel positioner positionerna

position commun

  1. Position.
    • Fast position.
      Forte position.

Prononciation[modifier]

Références[modifier]