faire un crime

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale [modifier le wikicode]

faire un crime \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Vieilli) Considérer une faute légère comme un crime ; l’exagérer par injustice ou par haine.
    • Jusque là le marchand n’excède pas son droit, on ne peut lui faire un crime d’endimancher sa marchandise, ayant cela de commun avec tout propriétaire ou industriel qui vend ses denrées, son produit, sous l’aspect le plus séduisant, ce qui est parfaitement licite. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
  2. Blâmer en quelqu’un ce qui devrait au contraire lui attirer des éloges.
    • Le vrai, indépendant de mes caprices, doit être la règle de mes jugements ; et je ne ferai point un crime à celui-ci de ce que j’admirerai dans celui-là comme une vertu. — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-77)

Notes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (crime)

Prononciation[modifier le wikicode]