créquier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de l’ancien français creque « prune » (Normandie, Picardie), emprunté au moyen-néerlandais crieke « prune », du moyen bas-allemand kreke
→ voir allemand Krieche, danois kraege, suédois krikon « Prunus insitiata ».

Notes[modifier le wikicode]

  • (XVe siècle) Crequiers sont arbres qui ont poi de feuilles et ont foison de picans ; et en fait on volontiers closture ; car ils croissent communément en hayes, et font leurs poignans tant crainte… [1]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
créquier créquiers
\kʁe.kje\
D’or au créquier arraché de sinople, à la bordure de gueules. (sens 2)

créquier \kʁe.kje\ masculin

  1. (Botanique) Synonyme de prunelier en basse Picardie.
    • Le prunier sauvage portait aussi le nom de « créquier ». — (Émile Savoy, ‎Roger Grand, ‎Edmond Soreau, L’Agriculture à travers les âges: L’agriculture au Moyen Age de la fin de l’Empire romain au XVIe siècle, 1935)
  2. (Héraldique) Prunier sauvage (prunelier).
    • Le créquier en blason ressemble à un chandelier à sept branches.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Picard[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

créquier \Prononciation ?\ masculin

  1. prunelier sauvage.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I