croix de saint André

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : croix de Saint-André

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Représentation du crucifiement de saint André.
De la forme de la croix qui aurait été utilisée pour supplicier saint André.

Locution nominale [modifier le wikicode]

premier sens : croix en forme de X, codée U+2613 en unicode :
(Définition 6) Croix de saint André dans la charpente du Moulin des Jésuites à Québec
(Définition 7) Croix de saint André dans une rue

croix de saint André \kʁwa.də.sɛ̃t‿ɑ̃.dʁe\ féminin invariable

  1. Croix joignant les diagonales d’un rectangle, en forme d’X.
    • SAUTOIR, terme de Blaſon, piece honorable de l’écu fait en forme de croix de ſaint André, qu’on appelle autrement croix de Bourgogne. — (Encyclopédie de Diderot, première édition, tome 14, page 728, entrée signée J. D. c’est-à-dire Louis de Jaucourt (1704-1779). Entrée procurée en ligne par Wikisource, voir : s:L’Encyclopédie/1re édition/SAUTOIR.)
      • SAUTOIR, terme de Blason, pièce honorable de l’écu fait en forme de croix de saint André, qu’on appelle autrement croix de Bourgogne. — (Transcription en graphie d’aujourd’hui.)
  2. (Histoire) Pièces de bois disposées en croix de saint André sur lesquelles le bourreau étendait le criminel qu’il allait rouer.
  3. Pavage d’une place à laquelle aboutissent quatre rues.
  4. (Botanique) Autre nom commun de la croisette velue.
  5. (Marine) Forte sangle placée quelquefois en sautoir sur l’avant de la misaine pour la fortifier.
  6. (Charpenterie) Assemblage de poteaux ou de pièces de bois qui se coupent diagonalement et qui arc-boutent les pièces d'un pan de charpente.
  7. (Mobilier urbain) (Par ellipse) Barrière croix de saint André, barrière rectangulaire consolidée par une croix de saint André en son centre.

Notes[modifier le wikicode]

(Grammaire) Voir la note de l’entrée « saint » (adjectif).
À propos du mot « saint », les codes typographiques précisent limitativement les cas où il faut écrire « Saint-André » : toponymes, noms d’ordres, odonymes… On écrit donc
lorsqu’il s’agit d’une décoration.
En dehors de ces cas, on écrit
  • la croix de saint André »
Cependant on trouve souvent systématiquement écrit « la croix de Saint-André », une telle façon de faire ne pouvant être justifiée que par l’usage.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Crédits : la présente entrée est issue d’une duplication de la version du 8 avril 2015 à 16:55‎ de l’entrée « croix de Saint-André » : [1].