défendre son bout de gras

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

     Composé de défendre, son, bout, de et gras.

    Locution verbale [modifier le wikicode]

    défendre son bout de gras \de.fɑ̃dʁ sɔ̃ bu də ɡʁa\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de défendre)

    1. (Figuré) (Populaire) Variante de défendre son bifteck.
      • Ça lui manque son bureau de tabac. Elle aurait pu tenir la caisse jusqu’à sa mort si son fils avait bien voulu, mais il disait qu’elle voyait plus clair et qu’elle se trompait pour rendre la monnaie. Un ingrat celui-là aussi. Jocelyne préfère ne pas y penser. Il défend son bout de gras, comme tout le monde. — (Camille de Peretti, Nous vieillirons ensemble, Éditions Stock, 2008, ISBN 978-2234061248)
      • Alors qu’il était incapable de défendre son bout de gras devant un sous-chef de service de sa banque, Albert se mua en fervent avocat, il plaida que l’éclat d’obus que son camarade avait reçu n’avait rien à voir avec une poussière dans l’œil, etc. — (Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, Albin Michel, Paris, 2013, page 60)

    Traductions[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]

    • France (Lyon) : écouter « défendre son bout de gras [Prononciation ?] »
    • France (Vosges) : écouter « défendre son bout de gras [Prononciation ?] »