délices de Capoue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Cette locution fait allusion au séjour que fit Hannibal à Capoue après la bataille de Cannes et pendant lequel se serait amollie son armée. Voir Histoire de Capoue.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Invariable
délices de Capoue
\de.lis də ka.pu\

délices de Capoue \de.lis də ka.pu\ féminin pluriel

  1. Délices où l’on s’oublie, où l’on s’amollit. Note d’usage : Utilisé avec les.
    • Hannibal a été accusé de « s’être endormi dans les délices de Capoue », et l’expression a traversé les âges sous forme de proverbe, signifiant : « perdre un temps précieux, qui pourrait être avantageusement employé, et/ou s’amollir dans la facilité au lieu de se préparer à la lutte ».
    • Il s’agissait de ne pas s’endormir dans les délices de Capoue, c’est-à-dire de ne pas perdre à la table des hôtels un temps précieux. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 74)
    • Au p'tit jour on m'a réveillé,
      On secouait mon oreiller
      Avec une fougue plein' de promesses.
      Mais, foin des délices de Capoue !
      C'était mon père criant : " Debout !
      Vains dieux, tu vas manquer la messe ! "
      — (Georges Brassens, le Fantôme, 1966)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]