déplaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du préfixe dé- et de plaire.

Verbe[modifier]

déplaire \de.plɛʁ\ intransitif 3e groupe (conjugaison)

  1. Être désagréable, en parlant des Personnes.
    • Il a quelque chose qui déplaît.
    • Cette femme n’est pas jolie, mais elle ne déplaît pas.
    • Dès qu’ils se sont vus, ils se sont déplu souverainement.
    • Je ne dis pas cela pour vous déplaire.
  2. Être désagréable, en parlant des Choses.
    • Votre procédé déplaît à tout le monde.
    • Cela me déplaît. Impersonnellement,
    • Il me déplaît fort d’être obligé à cela.
    • Il lui déplaît extrêmement que les choses se soient passées de la sorte.
    • Il ne vous déplaira pas que je m’en aille.
    • Ne vous déplaise, ne vous en déplaise. façons de parler dont on se sert pour marquer qu’on ne demeure pas d’accord de ce qu’un autre dit.
    • La chose ne se passa pas ainsi, ne vous en déplaise, ne vous déplaise.
    • Je n’en ferai rien, ne vous déplaise.
    • Il fallut nous coucher et ce ne fut pas une petite affaire ; nous n’avions qu’un seul lit et, n’en déplaise aux dames, nous aimons à être seuls sous nos draps. (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 161, 2012)

se déplaire intransitif

  1. Ne pas se plaire là où on se trouve.
    • Il se déplaît dans ce lieu, il s’y déplaît à la mort.
    • Il se déplaît partout.
    • Les troupeaux se déplaisent dans ce lieu-là.
  2. (Figuré)
    • Ces plantes se déplaisent en cet endroit, Le sol ou l’exposition de ce lieu ne leur est pas favorable.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]