désaccréditation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de désaccréditer avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
désaccréditation désaccréditations
\de.za.kʁe.di.ta.sjɔ̃\

désaccréditation \de.za.kʁe.di.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. annulation, retrait ou révocation de l’accréditation.
    • La semaine dernière, le commissaire Gary Bettman a répondu à une question sur la désaccréditation en disant qu’il était davantage probable que les joueurs cherchent à obtenir un déni d’intérêt. — (« Lockout dans la LNH - Les tribunaux vont s’en mêler », Le Devoir.com, 15 décembre 2012)
    • Une autre disposition envisagée un moment par Québec aurait permis de procéder à la désaccréditation des associations étudiantes proposant des débrayages illégaux. — (Denis Lessard, « Loi d’exception : la première version était plus draconienne », La Presse.ca, 23 mai 2012)
    • La culture numérique et les univers virtuels frappent de plein fouet nos modes de culture traditionnels, et entraînent une désaccréditation de nos institutions culturelles. — (Jacques Blanc, « La culture est-elle un fast-food ? », Libération.fr, 13 juin 2008)
    • Mais deux prérequis manquent à l’appel : l’autonomie des établissements publics (gouvernance interne efficace, liberté d’action sur les emplois, les salaires, les marchés, les emprunts...) est très réduite ; de vraies sanctions (marge motivante pour certains, mise en faillite ou désaccréditation partielle pour d’autres) restent peu plausibles. — (Pierre Landrieu, « Hôpitaux : pas de réforme budgétaire sans une nouvelle gouvernance », Le Monde, 24 février 2004, page vi)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]