annulation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de annuler avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
annulation annulations
\a.ny.la.sjɔ̃\

annulation \a.ny.la.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’annuler.
    • La décision du juge qui prononce la nullité prend le nom d’annulation, elle est en principe rétroactive […] Il importe de bien distinguer la nullité d’un acte de son annulation par le juge. — (Rafael Encinas de Munagorri, Introduction générale au droit, section IV-2, Flammarion, 2011, 3e édition)
    • Il est dès lors aisé d’imaginer le désarroi dans lequel se trouve plongé le requérant qui souhaite obtenir l’annulation d’une disposition codifiée. — (Revue française de droit constitutionnel, numéros 57 à 60, 2004)
  2. (Psychiatrie) Mécanisme d’annulation rétroactive des souvenirs.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve, p. 25 :
    On excepte les vingt-deux mots suivants : Anna, annal, annales, annaliste, Annam (empire en Asie), Annapolis (ville des États-Unis), annate, annexe, Annibal, annihilation, annihiler, Annonay (ville), annotation, annoter, annuaire, annuel, annuité, annulation, annuler, bisannuel, trisannuel, empanner, dans lesquels an se prononce ane bref : ane-na, ane-nal, ane-nal, … ane-name, ane-napolîss, ane-natt, ane-nèkss, … ane-ni-ilâcion … ane-nonè, ane-notâcion, ane-noté, … anpane-né. Dans la conversation, on ne prononce souvent qu’une n : a-na, … a-no-nè, etc. Dans le mot manne (suc mielleux de certains végétaux ; nourriture tombée du ciel), an se prononce a long : mâne.