désenchantement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de désenchanter avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
désenchantement désenchantements
\de.zɑ̃.ʃɑ̃t.mɑ̃\

désenchantement \de.zɑ̃.ʃɑ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. État d’une personne qui est désenchantée.
    • Fernande donc se trouvait seule et, ne sachant à qui se confier, sentait l’envahir un cruel désenchantement. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, Deuxième partie, ch. III, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Comme tous les songe-creux, je confondis le désenchantement avec la vérité. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, II)
    • Au lieu de combattre, elles allaient donc en être réduites à fournir des escortes d’apparat et à faire la haie ! C’est un véritable désenchantement. — (Bernard Brizay, Seconde guerre de l’opium : Le sac du Palais d’Été, Éditions du Rocher, 2003, 2009, 2011)
    • Permanents ou de passage, ses participants s’assemblent pour ­témoigner, échanger, inventer la ­société de demain. Une réponse joyeuse et délibérative au désenchantement de la démocratie, l’envie d’une pensée politique, le plaisir d’une action citoyenne et du « faire-ensemble ». — (Catherine Vincent , « Un an après, Nuit (toujours) debout ? » sur LeMonde.fr. Mis en ligne le 30 mars 2017, consulté le 2 avril 2017)

Synonymes[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]