dessiccation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1314) desiccation. Du latin tardif desiccatio, dérivé de desiccare, « (des)sécher ».

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
dessiccation dessiccations
\de.si.ka.sjɔ̃\

dessiccation \de.si.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de dessécher.
    • Comme les pluies nuisent beaucoup à la dessiccation en plein air, on vient d'inaugurer un séchoir artificiel : c'est un four à chaleur modérée, où l'on dispose les poissons sur des lattes; au bout de trois jours ils sont séchés à point. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, p.32)
    • La dessiccation détermine la disjonction des élatères (fig.61), tandis que l'action de l'humidité les ramène enroulées autour de la spore (fig.62), […]. — (Henry Correvon, Les fougères de pleine terre et les prêles, lycopodes et sélaginelles rustiques, p.116, Octave Droin éditeur, 1896)
    • Allorge cite un type de phylum qui de la tourbière à Hypnacées passe à une Scirpaie à Schœnus, puis donne par dessiccation du milieu une prairie tourbeuse à Molinie, […]. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.167)
    • Quand l'orge est bien germée, on la porte dans une étuve à courant d'air chaud, appelée touraille ; la chaleur arrête immédiatement la germination. En tamisant les grains, on en sépare les petites radicelles ou touraillons, que la dessiccation a rendues très-cassantes. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l'industrie dans le département des Ardennes, Charleville : E. Jolly, 1869, p.139)
  2. (Botanique) L’action de dessécher une plante par la pression ou autrement, pour la placer ensuite dans l’herbier.

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]