drosser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Du néerlandais drossen, plutôt que dérivé de drosse.

Verbe [modifier le wikicode]

drosser \dʁɔ.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Entraîner vers la côte.
    • Il est possible que des épaves ou des embarcations aient été drossées à terre, et que des baleiniers survivants aient vécu avec les indigènes il y a cent-cinquante ans. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les natifs passent pour avoir souvent usé du leurre des feux allumés sur la dune ; il leur arrivait de drosser sur les écueils les vaisseaux et leurs cargaisons, et même, comme Michelet me l’apprendra plus tard, d’assommer les éventuels rescapés ; une férocité accordée selon lui à la férocité de la nature bretonne. — (Mona Ozouf, Composition française, Gallimard, 2009, collection Folio, page 79)
    • Les vagues furieuses engloutissent la digue du port qu'elles détériorent un peu plus, les bateaux à l'ancre ballottent follement dans la rade tumultueuse, menaçant de rompre leurs amarres et d'être drossés contre les quais ou les pilotis. — (Jean-Marc Ligny, Exodes, L'Atalante, 2012, Gallimard Folio SF, 2016, pages 173-174)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]