enrobage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
enrobage enrobages
\ɑ̃.ʁɔ.baʒ\

enrobage \ɑ̃.ʁɔ.baʒ\ masculin

  1. Action d’enrober.
  2. Opération par laquelle on revêt les bougies composées d’acides gras à point de fusion un peu bas, d’une enveloppe très mince d’acide stéarique à point de fusion plus élevé. (Moniteur universel, 18 juin 1867, page 760, 3e colonne)
  3. Action d’enduire de gélatine, de sucre, etc.
    • Les divers procédés appliqués à la conservation des viandes, tels que… l'enrobage à l'aide de la gélatine, du sucre, de la glycérine, le vide, les atmosphères artificielles… (Journal officiel 12 juin 1874, page 3960, 2e colonne)
    • L'enrobage par les graisses nécessite des lavages qui détruisent le goût de la viande. (ib. 25 août 1876, page 6597, 2e colonne)
  4. (Hydraulique) (Drainage agricole) Filtre d’enrobage.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (enrobage)