espionnage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de espionner, avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
espionnage espionnages
\ɛs.pjɔ.naʒ\

espionnage \ɛs.pjɔ.naʒ\ masculin

  1. (Renseignement) Action d’espionner, d'utiliser un ou des espions ; métier d’espion.
    • Il déroulait les curiosités, dépistait les espionnages, se servant de ses amis, sans qu'ils se doutassent du rôle qu'il leur faisait jouer. — (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Je venais de me dire, en effet, que ma poursuite était tout à fait incorrecte et que la façon d’espionnage à laquelle je me livrais était indigne de moi. — (Gaston Leroux, Le Fantôme de l'Opéra, 1910)
    • Deux jours après, je passai devant le conseil de guerre, qui, après plaidoirie d'un avoué allemand, me condamna à mort pour espionnage […]. — (Jacques Mortane, Missions spéciales, 1933, page 31)
    • Mais cette scolastique de l’espionnage, et la méthode si raisonnable des recoupements, enivrent ceux qui y participent, et encore plus ceux qui les ont inventées. — (Alain, Souvenirs de guerre, Hartmann, 1937, page 207)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]