extirpable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) Mot dérivé de extirper, avec le suffixe -able.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
extirpable extirpables
\ɛks.tiʁ.pabl\

extirpable \ɛks.tiʁ.pabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l’on peut extirper.
    • Alors je ne balançai pas, je décidai que cette Tumeur étoit extirpable, mais que pour éviter l’hémorragie, ou même pour la faire cesser, il falloit prendre le parti de la ligature, sauf à la desserrer en cas de nécessité absolue d’aller à la selle. — (André Levret, Observations sur la cure radicale de plusieurs polypes de la matrice, de la gorge et du nez, Delaguette, Paris, 1749, page 170)
    • Pour ma part, je pense qu’une fois la boutonnière faite, il est rationnel d’enlever une partie du mal si celui-ci n’est pas tout à fait extirpable. — (Jules Thiriar, Tumeur de la vessie- Ablation - Guérison, dans le Journal de médecine, de chirurgie et de pharmacologie, volume 84, Librairie médicale H. Lamertin, Bruxelles, 1887, page 263)
    • L’avantage de ce raisonnement est de poser que l’égoïsme, l’individualisme est une anomalie morale qui sera aisément extirpable, la cause une fois supprimée : le mal social tient à une passion contre-nature. — (Marc Angenot, La démocratie, c’est le mal, Presses de l’Université Laval, Québec, 2004, page 22)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]