fétichiste

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de fétiche avec le suffixe -iste.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
fétichiste fétichistes
\fe.ti.ʃist\

fétichiste \fe.ti.ʃist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui pratique le fétichisme.
    • Elle se rappelait que Dechartre lui avait dit : « L’amour est fétichiste. J’ai cueilli sur la terrasse les baies noires et desséchées d’un troène, que vous aviez regardé. » Pourquoi n’avait-elle pas songé à emporter une petite pierre du pavillon où elle avait oublié le monde ? — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 266)
    • Sur le front, juste au milieu, la croix berbère était tracée en bleu, symbole inconnu, inexplicable chez ces peuplades autochtones qui ne furent jamais chrétiennes et que l'islam vint prendre toutes sauvages et fétichistes, pour sa grande floraison de foi et d'espérance. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • En détachant le cordonnet noir, Poupette s’est mise à pleurer : « C’est idiot, je ne suis pourtant pas fétichiste mais je ne peux pas jeter ce ruban. — Garde-le. » Inutile de prétendre intégrer la mort à la vie et se conduire de manière rationnelle en face d’une chose qui ne l’est pas : que chacun se débrouille à sa guise dans la confusion de ses sentiments. — (Simone de Beauvoir, Une mort très douce, Gallimard, 1964, Le Livre de Poche, pages 144-145)
    • Sous influence d'un gourou arabe, Chakib Khalil qui vivait à Genève, Messali issu d'un milieu fétichiste, tomba totalement sous l'influence de ce sbire du nationalisme arabe alors en gestation, jusqu'à devenir une marionnette entre ses mains […]. — (Tarab Omar, Dans une autre vie, Editions Publibook, 2012, page 233)

Traductions[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
fétichiste fétichistes
\fe.ti.ʃist\

fétichiste \fe.ti.ʃist\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui pratique le fétichisme.
    • Imaginons qu’un fétichiste se jette à nos pieds pendant que nous sommes tranquillement assis à la terrasse d’un café, et qu’il nous arrache d’un air lubrique notre bottine pour s’échapper et en tirer des jouissances indues. — (Marcela Iacub, Bêtes et victimes: et autres chroniques de Libération, 2005)
  2. (Sénégal) Féticheur, sorcier des religions animistes.
    • Le fétichiste tient son pouvoir des esprits, il agit au moyen de fétiches. — (Massaër Mbodj, Les pratiques mystiques dans. Le milieu sportif sénégalais : Le cas du basketball, Mémoire de maîtrise es-sciences et techniques des activités physiques et sportives, 2008, page 26 → lire en ligne)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]