falsification

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin falsificatio, néologisme médiéval forgé sur falsificatus.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
falsification falsifications
\fal.si.fi.ka.sjɔ̃\

falsification \fal.si.fi.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de falsifier.
    • Une autre falsification, qu'opèrent les épureurs, se fait au moyen de l’huile de baleine, qu'on mélange avec celle épurée de colza par moitié, lorsque la différence des prix y donne lieu. — (« Huiles », dans le Dictionnaire universel du commerce, de la banque et des manufactures, sous la direction de M. Montbrion, tome 2 (H-Z), 4e éd., Paris : chez Adolphe Delahays, 1851, p. 48)
    • Il appartenait au gouvernement de montrer aux populations viticoles la périodicité inévitable des crises tant qu'il serait planté des ceps à tort et à travers, tant que producteurs et commerçants ne feraient pas la guerre aux falsifications. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]